Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Quartiers Pirates

N'importe quoi mais culturel, sexy, ou drôle, ou les trois

Quand Mario reviendra par Exbrayat

Et si on se faisait un p'tit Exbrayat, comme ça, pour le plaisir !
Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais, dans ma lecturomanie un peu convulsive mais si agréable, le roman policier tient une place à part.
Genre pâtisserie sucrée qu'on grignote sans y penser et qu'on oublie aussitôt après. C'est bon, ça fond sous la vue, ça file en suspense parfois intense parfois plus mesuré, et, pour finir, ça ne laisse pas de souvenirs. Au point que, à la surprenante, il m'arrive de temps en temps de relire un polar et de me dire... à la page 58 en général...
"Peste ! Il semblerait que j'ai déjà parcouru cette aventure !"
J'aime m'interjecter chiquement, ça me pose et ça n'alourdit pas.
Celui-ci, soyons précis, ne change rien à l'affaire. Il se dévore tout à fait tranquillement, parfois drôle, on sourit, parfois absurde, on se gausse, parfois débile, on se dit : "Mais comment a-t-il pu écrire cette pitrerie et comment cela a-t-il pu se vendre ?"
Car Exbrayat, disons-le quand même, ça a pris un coup de vieux dans la figure.
Oups !
Quand je dis "vieux", est-ce moi qui ai vieilli et perdu ma jeunesse sous le tapis du salon ou l'époque qui ne se reconnait plus dans la glace ? Je ne sais que répondre à cette question pourtant cruciale mais brisons-la et disons le nettement, Exbrayat, de temps en temps, c'est quand même un peu bébête.
Il écrit visiblement au fur et à mesure qu'il pense, plus vite que son ombre à n'en pas douter,  et ne se relit jamais.
Ça vient comme ça peut et parfois, ça peut peu.
Parfois ça peut plus, mieux, et même amusant, alors on ne peut pas lui en vouloir.
Faut faire avec...

Bon, tout ça pour conclure que j'ai fini le bouquin, que j'ai passé un bon moment, et que... je sui à peu près incapable de vous dire de quoi que ça pourrait bien causer ce machin là.
Euh, ça se passe en Sicile à mon avis (sans vouloir m'avancer) et je pense qu'il y a un type qui s'appelle Mario (Peut-être) et qui doit revenir (pour ce que j'en sais).
Quoi je paraphrase le titre !
Il n'y a pas marqué Sicile il me semble dans le titre.
Ah !
Bon, vous avez gagné, je boude et pisque c'est comme ça, vous irez le lire vous même et pis c'est tout.
Et moi, je vais me faire un bon polar, ça me changera.
AAAAALOOOOOORS !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article