Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Quartiers Pirates

N'importe quoi mais culturel, sexy, ou drôle, ou les trois

Jean-Auguste Dominique Ingres (1780-1867)

Virtuose, Ingres fut un peintre classique en décalage avec les courants modernistes de son époque.
Mais, en même temps, ses portraits ou ses nus si bien léchés, avec une technique si parfaite, des modelés si somptueux, sont déformés, exagérés, presque caricaturés parfois, pour leur donner plus d'expressivité et  nous donner un sentiment de malaise.
Ainsi cette femme, par exemple...
Elle semble si belle. Une peau satinée, un visage à la courbe délicate, et ces étoffes... On croirait une peinture de la renaissance.
Mais pourtant regardez ce cou (Ingres déformait souvent les cous), long, épais, presque difforme.
Et ces fesses qui donnent la sensation d'avoir été déformées par l'objectif Grand-Angle d'un photographe.
C'est du Ingres tout craché.
C'est ça le génie !
Merci Monsieur Ingres.
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article