Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Quartiers Pirates

N'importe quoi mais culturel, sexy, ou drôle, ou les trois

Portrait dans un miroir par Charles Morgan

Hopopop, allons-y dans la joie et la bonne humeur pour un second bouquin.
Après le cercle de famille d'André Maurois dont j'ai parlé la semaine dernière, il est amusant de constater comme il y a des similitudes dans les deux romans.
Un peu convenus, un peu ennuyeux, un peu grandiloquents, et plus du tout dans l'air du temps.
Ben oui. Pas trop des qualités je ne vous les fais pas dire.
Ceci étant, je l'ai terminé lui aussi et comme vous le savez, si un bouquin, un film, voir même un morceau de spectacle vivant comme qu'on dit aujourd'hui, me fait ch..., je sors.
Ben oui, je suis caractériel, c'est comme ça.
Je ne suis pas sorti.
Ça peut donc se lire à la limite.

Le pitch en deux mots, pas besoin de plus.
Un jeune homme, futur peintre, rencontre l'amour de sa vie mais il l'aime trop tôt (Elle ne l'aime pas encore) et elle l'aimera ensuite trop tard (Il ne l'aime plus en tout cas il n'en est plus si certain).
Argh !
Sortiront-t-ils ensemble ? Finiront-ils par se marier quand même malgré la vie qui est trôôôôp cruelle ?
255 pages pour y répondre, il aurait suffi de 10.
Ah non, c'est vrai, j'oublie les réflexions philosophiques dont ce roman est farci comme un gigot qui se respecte mais en moins bon, sur l'Art, l'Artiste, l’œuvre, le Génie, et le Gloubi-Boulga à la banane (Non, c'est une blague, il n'en parle même pas et c'est pour ça que le bouquin n'est pas totalement réussi).

Arrêtez de me fixer ainsi de vos gros yeux exorbités, je sais ce que vous pensez, ce qui va vous empêcher de dormir cette nuit, vous aimeriez savoir s'ils couchent.
Petites vicieuses, petits vicieux, vous ne pensez vraiment qu'à ça ! On croit leur parler littérature et à quoi ils pensent, au sexe.
Ah là là, cela me navre tiens !
D'autant que je suis pareil. Avouons-le, c'est la seule raison qui m'a fait terminer ce bouquin.
Alors je vous le dis : Oui... et avec une position assez spéciale que je ne connaissais pas, que j'ai voulu essayer avec Annabelle qui, du coup, a un tour de rein.
Vous voulez la connaître ?
Vous voulez la connaître !
Alors pour la connaître, pour transcender votre sexualité assez neu-neu m'a-t-on dit (J'ai mes informateurs), il vous suffit de m'acheter ce livre. Les enchères sont ouvertes, mise à prix de départ 255 euros (Exactement le nombre de pages, voyez comme je suis précis). J'attends vos propositions, je l’enverrai à la plus importante sous pli discret avec enveloppe rose à gros cœurs qui vous donnera la réputation qu'il faut dans le quartier.
On sait vivre.
Pour une fois que je vais faire du fric avec de la littérature, je me demande si...
- Allo... Le Guiness, dites...
 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article