Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Quartiers Pirates

N'importe quoi mais culturel, sexy, ou drôle, ou les trois

Et si l'on partait en croisière

Allez, juste pour le plaisir...
Petit problème mathématique.

The Wonder of the seas, le plus grand paquebot du monde, fabriqué à Saint Nazaire (Taaaadaaaam !)

6988 passagers
2400 membres d'équipage
1,2 milliard d'euros d'investissement (soit 1 million de fois le smic)
362 mètres de long
66 mètres de large
230 000 tonnes
35 bars, 20 restaurants, 15 piscines et un simulateur de surf (Waoh !)

25800 Litres de fioul par 100 km soit en période de navigation à peu près 270 tonnes pas jour.

Calculez, au millier d'euros près (Vue la taille du monstre on n'en est plus à quelques milliers d'euros près) la bêtise des passagers, ce que le "navire" va nous couter en pollution des mers et du reste, le nombre de dollars (Ou euros) qui brillent dans les yeux des exploitants, l'âge du capitaine, et notre bêtise, à nous, les crétins, qui acceptons que des trucs pareils soient encore possible dans notre monde qui va si mal.

Ceci étant et comme je ne suis pas chien...
Pour les fans qui auraient envie de partir en croisière sur ce gadget FA-BU-LEUX, c'est là : https://www.abcroisiere.com/fr/bateau-croisiere/wonder-of-the-seas/navire,1452/?&cid=SEM-sN3rprcry&utm_source=google&mkwid=sN3rprcry_dc&pcrid=605032796053&plid=&kword=wonder%20of%20the%20seas&gclid=EAIaIQobChMImqTH-e3K-QIVV4fVCh29rgYHEAAYASAAEgKWlPD_BwE
Sachons vivre !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Alors qu'il suffirait de faire pédaler les passagers et ainsi transformer le bateau en pédalo géant.<br /> Au Brésil des prisonniers pédalent pour fournir de l'électricité qui alimente les lampadaires du centre ville et obtiennent des remises de peine.<br /> Une réduction sur les billets de croisières ?<br /> <br /> https://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/video-bresil-des-prisonniers-pedalent-pour-se-reinserer_117447.html
Répondre