Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Quartiers Pirates

N'importe quoi mais culturel, sexy, ou drôle, ou les trois

La garce

Ça y est se dit Horace, ça recommence.
Il vient de croiser le regard de la belle étrangère, plantée là bas sur le trottoir, un peu égarée, les yeux dans le vague. Il a compris, c’est pour lui.
Comme à chaque fois.
Il suffit qu’une femme cherche autour d’elle, qu’elle repère du coin de l’œil sa personne, assez avantageuse il faut bien l’avouer, et c’est parti, elle vient le voir, lui parler, elle a besoin de sa compagnie.
Elles ne peuvent pas s’en empêcher.
C’est un monde !
Et pourtant, il fait tout ce qu’il peut pour ne pas se faire remarquer. Il baisse le nez, observe le ciel, se détourne dans l’autre direction, marche d’un pas décontracté, le moins repérable possible, le moins remarquable.
Tu parles, Il pisserait dans un violon que ça ne changerait rien ou plutôt si, ce serait sans doute pire.
C’est toujours le même refrain, elles ne peuvent se passer de lui. Il faut qu’il assume, mais c’est difficile, il ne se sent pas tout à fait à sa place dans ce rôle d’homme si nécessaire, si puissant, si important.
Trop modeste.
Et puis, il y a Titine, sa chienne, jalouse comme une teigne, qui comprend tout dès qu’il rentre. Elle ne dit rien, mais ses yeux parlent pour elle. « Tu as encore croisé une de ces grognasses, espèce de pervers ! ».
Et c’est parti pour une gueule de toute la soirée. Ça fait très bien la gueule une chienne.
Et voilà, encore une fois ça y est, c’est reparti pour un tour, elle hésite encore un peu puis traverse la rue, vient directement vers lui.
Eh bien faisons ce qu’il faut, soyons fort mais ferme.
Il prend sa voix la plus froide possible.
« Oui ? »
«  Pardon Monsieur l’agent, je cherche la rue du Bac, vous pourriez m’indiquer le chemin s’il vous plait ? »
Et voilà !
En plus elles ont toutes la même excuse.
Les garces !

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article